Café littéraire

L’Écho du café n°1

L’écho du café n°1 – septembre 2017

Coup de cœur ❤ !
Glacé (Bernard Minier)
En 2008, dans une vallée des Pyrénées, le commandant Martin Servaz est confronté à une étrange enquête : l’ADN d’un psychopathe détenu dans un centre de détention est retrouvé sur des lieux de crime. ©Electre 2017
Notre avis : un gros coup de cœur de tous les participants pour l’ensemble des titres de cet auteur

La fin de l’histoire (Luis Sepulveda)
Les services secrets russes font appel à l’ancien guérillero Juan Belmonte pour localiser un groupe de cosaques qui veulent libérer Miguel Krassnof, fils des cosaques russes et célèbre tortionnaire pendant la dictature de Pinochet, de la prison de Santiago. Belmonte, qui vit maintenant en Patagonie, accepte la mission, d’autant plus qu’il a des motifs très personnels de haïr le cosaque. ©Electre 2017
Notre avis : Un livre noir sur une période de l’histoire du Chili.

Knockemstiff (Donald Ray Pollock)
Couvrant une période allant du milieu des années 1960 à la fin des années 1990, ces histoires, toutes reliées entre elles, présentent une série de personnages récurrents, abattus, déprimés ou dépravés. Restituées dans leur américain vernaculaire avec un sens de l’humour aussi noir que désabusé, leurs vies souvent violentes sont faites d’aventures sordides. ©Electre 2017
Notre avis : Des nouvelles parfois difficiles à lire.

Une mort qui en vaut la peine (Donald Ray Pollock)
1917, quelque part entre la Géorgie et l’Alabama. Trois frères, Cane, Cob et Chimney Jewett, vivent sous la férule d’un père obsédé par la religion. A sa mort, inspirés par un roman à trois sous, ils sont bien décidés à survivre en braquant des banques. Ils se retrouvent poursuivis par les autorités avec une réputation effroyable, mais la vérité est plus complexe que la légende. ©Electre 2017

Le conflit israélo-palestinien (Vladimir Grigorief)
Une bande dessinée pour comprendre toute la complexité de la situation des peuples judéo-israélien et palestinien. ©Electre 2017
Notre avis : Très facile à lire et très clair sur le sujet

Vi (Kim Thuy)
À l’âge de 10 ans, Vi fuit le Vietnam avec sa famille, comme tant d’autres boat people, et rejoint le Québec. Vingt ans après, à l’occasion d’un retour dans son pays, elle se remémore son passé : ses grands-parents, l’infidélité de son père resté au ays, la sévérité et le courage de sa mère qui a sauvé ses enfants, puis l’exil. ©Electre 2017

La valse de Valeyri (Gudmundur Andri Thorsson)
ÀValeyri, un village de pêcheurs islandais, les habitants préparent le grand concert de la chorale dirigée par Kata. Tandis que cette dernière traverse le village pour se rendre à la salle des fêtes, différents protagonistes livrent leurs pensées, leurs espoirs et leurs blessures. Seize destins d’hommes et de femmes dans l’Islande contemporaine. ©Electre 2017.
Notre avis : une belle chronique d’un village islandais

Beignets de tomates vertes (Fannie Flagg)
Dans les années 1980, Evelyn Couch, la cinquantaine, accompagne son mari qui vient voir sa mère à la maison de retraite. Evelyn fait la rencontre de Cleo Threadgoode, 86 ans, qui lui raconte sa vie depuis les années 1920 et fait revivre le Whistle stop cafe en Alabama, son personnel, ses clients. Une chronique du sud des Etats-Unis, depuis 1929, à travers l’histoire de quatre femmes et d’un café. ©Electre 2017

La fille au manteau bleu (Monica Hesse)
Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière : retrouver une jeune fille juive qu’elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d’entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité. ©Electre 2017

L’autre qu’on adorait (Catherine Cusset)
Un roman relatant la vie de Thomas, un homme d’une grande vitalité qui fut l’amant, puis l’ami proche de la narratrice, et qui se suicida à l’âge de 39 ans aux Etats-Unis. ©Electre 2017

Un goût de cannelle et d’espoir (Sarah McCoy)
Allemagne, 1944. Elsie Schmidt, 16 ans, traverse la guerre de loin, grâce à la boulangerie de ses parents et à la protection d’un officier nazi. Lors de la soirée de Noël du parti, elle échappe à un drame grâce à un petit garçon juif. Il demande à Elsie de l’aider. Soixante ans plus tard, Reba Adams fait un reportage sur la boulangerie d’Elsie. ©Electre 2017

Pars avec lui (Agnès Ledig)
Une rencontre accidentelle bouleverse le destin des personnages : Roméo, pompier qui chute gravement en sauvant la vie d’un enfant et qui ne peut plus s’occuper de sa petite soeur, adolescente fragile ; Juliette, infirmière au service de réanimation qui n’arrive pas à avoir d’enfant ; Guillaume, son collègue en quête d’équilibre ; Malou, la grand-mère de Juliette, qui ne croit pas au hasard. ©Electre 2017

Des cailloux à ma fenêtre (Jessie Magana)
Pendant la Seconde Guerre mondiale, sur l’île de Sein, Marie, 16 ans, s’engage dans la Résistance. Avec son amie Yvette, elle aide des hommes à rejoindre le continent puis part à Nantes pour servir de couverture à Paul, un homme dont elle tombe éperdument amoureuse. ©Electre 2017

En attendant Bojangles (Olivier Bourdeaut)
Un petit garçon contemple l’amour fou de ses parents, un couple fantasque. Un jour, les excentricités de sa mère dépassent les limites et son père décide de l’envoyer dans une clinique psychiatrique, avant de se raviser et de l’enlever pour la cacher et la protéger. ©Electre 2017
Notre avis : lecture très plaisante d’un texte particulièrement déjanté.

Une vie de Gérard en Occident (François Beaune)
ÀSaint-Jean-des-Oies, en Vendée, Gérard héberge depuis peu Aman, un réfugié érythréen. Un soir, alors que les invités, dont la députée socialiste locale, se font attendre, Gérard raconte à son hôte mutique le parcours de sa vie de labeur, ses années de jeunesse à l’hôtel-restaurant familial, son premier amour, ses enfants, l’apprentissage en boucherie jusqu’à la proche retraite. ©Electre 2017

L’amie prodigieuse (Elena Ferrante)
À la fin des années 1950, Elena et Lila vivent dans un quartier défavorisé de Naples. Malgré des études brillantes, Lila abandonne l’école pour travailler avec son père dans sa cordonnerie. Elena, soutenue par son institutrice, étudie dans les meilleures écoles. Durant cette période, elles suivent des chemins qui se croisent ou s’écartent. Prix des libraires du Québec 2016 (roman hors Québec). ©Electre 2017
Notre avis : une petite déception par rapport à l’œuvre, bien écrite, mais sans plus.

L’amour est une haine comme les autres (Stéphane Louis – Lionel Marty)
Un pacte se scelle entre deux enfants dans la Louisiane raciste des années 1930. Abe, qui est noir, aidera William à faire ses devoirs. En échange, ce dernier lui trouvera toujours du travail. Mais à l’âge adulte, Abe continue de prendre les décisions dans l’ombre, tandis que William gravit les échelons de la société. ©Electre 2017
Notre avis : une très belle histoire, le dessin complète parfaitement le propos.

Dans les pins : 5 ballades meurtrières (Erik Kriek)
Cinq récits inspirés de chansons et de ballades traditionnelles. ©Electre 2017
Notre avis : une bande dessinée en noir et blanc, excellente adaptation des ballades.

 

 

Tous les résumés sont pris sur le site de la librairie Mollat à Bordeaux

 

Publicités